Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 08:38

Pour ceux qui ne connaissent pas je vous rappelle les deux petites recommandations:

 

Avant d'aller plus loin dans cet article imagé, je ne saurais trop vous conseiller
-soit de repasser le voir en soirée avec une tres faible lumiere eclairant l'endroit ou est posé votre écran d'ordinateur (voire pas du tout)
-soit si vous ne pouvez passer en soirée, d'essayer au maximum de faire le noir autour de vous ou un maximum de pénombre

 

_______________________________________________________________________________

escalier-pont copy 


Le 26 Mai je me rendais dans ce village du Haut Var-Verdon (c'est comme ça que ça s'appelle) sans savoir que j'allais passer la suite de mon temps (et ma saison donc) dans un camping situé non loin d'Aiguines.

J'avais, une fois, plus jeune, traversé ce secteur, ce paysage assez grandiose (que vous ne verrez peut etre pas; a moins que..)avec mes parents. Certaines choses restées floues (comme la route exacte empruntée) et d'autres bien plus claires (les noms de certains villages et plus particulierement ceux traversés).

Aiguines faisait partie des noms dont je me souvenais mais pas de ceux où l'on etait passés. J'ai decouvert un village agréable, un peu à l'ecart touristiquement parlant par rapport aux autres villages alentours, assez insaisissable d'un certain point de vue et en même temps tout aussi banal sauf certains passages et ruelles assez etroites pour ne pouvoir y passer qu'a une seule personne.

 

 

 

IMGP1137 copy

 

 

 

Apres les difficultés techniques que j'ai commencé à elucider

IMGP1197 copy

(notemment l'histoire de balance des blancs et son adaptation en fonction du degré et qualité de lumiere) il n'en reste pas moins que je me sens perdu parfois, à essayer de retrouver le plan, l'image un peu floue que j'ai pu formuler dans l'apres-midi, en visitant tel ou tel village.

 

Et la principale difficulté reste un peu ainsi, là: que photographier, à quoi s'attacher et enfin que montrer dés lors que l'on ne se sens pas plus inspiré par ce que l'on voit? Vous allez me dire que c'est mon boulot, que c'est moi qui l'ai choisi; et vous avez raison. Au moment de commencer ce projet la question se posait déjà de savoir, en discutant avec une amie, s'il etait important de bien connaître un sujet pour bien le photographier, ou bien s'il fallait arriver "frais", neuf

, vide de tout sens à donner à une architecture, un paysage..etc..?

Mais apres tout, le but du jeu, de MON jeu, est simplement celui d'une nuit (une soirée) passée en compagnie de la lune -et des chats qui s'amusent parfois à me suivre-

IMGP1210bis copy

IMGP1124 copyIMGP1159 copy

 

 

La nuit, les choses semblent souvent se compliquer en même temps qu'elles se simplifient...

IMGP1096 copy

 


IMGP1100 copyIMGP1200 copy

Vous voyez donc, à part un village entouré de verdure qui l'envahit sans peine, rien qui ne retienne vraiment l'attention, excepté le lac que l'on peut deviner de nuit et le château.

Rien...sauf ça. Oui,les villages d'une certaine ruralité ou au moins ceux perchés en possedent tous. Des escaliers pardi! Et de retrouver finalement un de mes sujets photographique fetiche (notemment dans l'atelier periscolaire de Bernard Lesaing à la faculté)

Et vous verrez qu'ici dans le Var, ce n'est pas ce qui manque.

 

IMGP1196bis copy

  

 


IMGP1195 copyJ'aurais bien voulu travailler un peu plus cette idée de contrastes qui etait là, mais à part forcer le truc (ce qui m'aurait enlevé du detail des façades et autres "accroches") ou passer en noir et blanc (ce que je me refuse un peu à faire vu que la couleur de l'eclairage urbain importe un tant soit peu), je ne vois pas tres bien ce que j'aurais pû faire de plus à part zoomer...

IMGP1119 copy

 

 

 

 

 

 

 

En attendant, je vous entend vous demander, "mais et ta pleine-lune elle est où?" Hé bien disons, du fait de l'orientation geographique du village, du fait que madame s'est levée fort tard en ce jour (comprendre cette nuit), et etant donné que j'etais à la fois un peu impatient, febrile et fatigué, j'ai dû attaquer les rejouissances sans elle...Donc, si vous voyez une espece de lueur bleutée dans le ciel alors que c'est censé etre noir, vous pouvez etre sur que c'est bien elle en train de se reveiller...


 

IMGP1176 copyIMGP1138 copy

 

 

 

IMGP1105 copy

IMGP1177 copy

 

 

IMGP1154 copy

 

 

IMGP1203 copy

Partager cet article

Repost 0
Published by sunnyboy - dans A lune hissons!
commenter cet article

commentaires

DADA 29/10/2010 21:30


Et depuis ?
As tu à nouveau capturé la lune ?
Que deviens tu ?

J'espère que l'humeur est bonne et que tu te fais plaisir !
Carpe Diem !


sunnyboy 03/11/2010 22:48



La reponse en images :)


l'humeur va bon train pourrait-on dire..



la vieille dame indigne 22/10/2010 10:09


Une œuvre ne se construit pas arbitrairement, elle est avant tout l'expression de celui qui la réalise. Tu n'as plus d'essence pour aller te balader en Provence et réaliser ton projet ? Eh bien
voilà un aléa de la vie d'artiste à prendre en compte et si tu perdais un bras, tu arrêterais de jouer de la guitare ...tu n'en resterais pas moins guitariste et sûrement tu trouverais moyen de
continuer ton travail de musicien autrement. parce que l'œuvre ne commence ni ne finit avec l'artiste. Elle est le fruit d'un passé qui donne du sens à ce qu'on a envie de réaliser et elle donne
sens à son tour à ce que l'artiste tente de réaliser pendant sa toujours trop courte vie d'artiste. Tu es vivant et tu témoignes à travers ce reportage phots de ta vie d'artiste, crève la faim et
crève de froid... sans possibilité matérielle de réaliser REALISER ce que tu avais en tête...Oeuvre inachevée ou en devenir et alors ? C'est son histoire, tu la finiras peut-être ou pas... Mais tu
l'as fait.


sunnyboy 03/11/2010 23:02



Je ne saurais toujours pas dire pourquoi je me suis lancé dans ce projet...


Ce que je sais c'est que je m'y sens legitime -peut etre de plus en plus- du fait que je prend plus facilement les choses à bras le corps et refuserait presque de reculer au moindre accroc..Rock
and rolle peut etre. Enfin avec ses limites...il est des "trucs" qui doivent se préparer..


Je crois qu'il y a un moment ou j'ai trouvé une forme de solitude que je n'aurais pas pu trouver avant... je ne sais comment expliquer. Une envie de se confronter à soi...c'est bête pourtant
c'est ce que j'ai toujours fait. Donc fruit du passé, forcément. Fruit du futur aussi alors.. Si je n'avais fait qu'une serie, ça n'aurait servit à rien...


Et cette recherche mensuelle qui me voit me perdre quelque part pour me "trouver" n'est qu'une autre façon de me projeter en avant.. Comment travailler le temps au corps à corps..


Merci pour ce passage introspectant..:)



Corinne 06/10/2010 22:11


Désolée de passer si tardivement (dans le temps j'entends) ! Tout comme les premières tes photos saisissent. Elles sont extra. Celle avec les chats dégage une magie particulière. Sûrement à cause
de mon attachement à ces bêtes. Bravo et vivement les prochaines.


N-W-Land 26/09/2010 21:24


Salut mister, et bien tu nous gâtes avec ces superbes photos! Cela me donne l'envie d'aller voir ce village! J'espère que tu vas bien et que tu nous concoctes un bel album!!! Bonne soirée et à
bientôt


Barbare 23/09/2010 14:34


Je me suis arrêté au chat noir .......


sandrin 05/09/2010 08:37


juste une chose que j'ai déjà dite je crois :mais ce qui est passionnant dans ton travail c'est certes les photos elles mêmes mais aussi tes explications et doutes qui accompagnent.


sandrin 05/09/2010 08:35


Balade encore enchanteresse. Ces jaunes sont étonnants et ces chats encore plus qui ont une ombre en pleine nuit. tu étais donc tout seul cette nuit là, personne dans les rues ? à t'approprier le
village. J'aime le sud, ses pierres, ses escaliers.
je comprends à quelle difficulté tu as pu être confronté comme tu l'expliques. A la question que tu t'es posé avec une copine, quelle a été ta réponse ? Et c'est quoi ces histoires de blanc en
photo ? bref, j'ai envie d'en savoir plus encore.
tu travailles avec un pied ?


sunnyboy 03/11/2010 23:11



Il serait temps que je reponde..


Je le ferai par ailleurs concernant ce "probleme" de colorimetrie...Le jaune dans le noir, autant en peinture qu'en production d'image (à verifier quand même) donne du vert. Oui, du vert; d'ou
cette parfois couleur verdâtre..va savoir ou est passé le rouge... :)


Les histoires de blanc se rapportent justement à ces problemes de colorimetrie et de capteurs optiques...La nuit procede d'une autre lumiere et il faut alors faire une "balance des blancs" pour
tout re-équilibrer et retrouver la bonne "ambiance" :) ou du moins les couleurs les plus "justes". Mais parfois tu as pu remarquer que je m'amusais avec et les limites de mon appareil.


Pour l'instant c'est vrai que toutes ces series m'ont montré seul..Pour l'instant. ça ne durera que le temps de cet hiver j'imagine..


Et je travaille effectivement avec un pied quand je dois prendre des photos sombres qui recquierrent des pauses longues..



ΦβΓ 04/09/2010 21:49


J'ai attendu la fin de soirée pour lire l'article...

Magique l'escapade nocturne ! La nuit, quand on a le monde à soi tout seul, que tout redevient paisible, on peut en profiter pour prendre le temps de redécouvrir son environnement et même révéler
de manière surprenante des détails invisibles de jour. Le jaune n'est pas (je crois) une couleur que l'on retrouve beaucoup en photographie. Pourtant avec ce set, tu t'en est très bien sorti et le
rendu de l'authenticité du lieu est quasi parfait (je dis quasi parce que l'automobile...). Mais le plus attachant dans ce voyage restent les chats, compagnons et gardiens de la nuit, dont la
curiosité est insatiable.


sunnyboy 04/09/2010 23:08



Je suis content que tu passes par ici en nocturne pour te mettre dans l'ambiance c'est vraiment important.


Je veux pas mystifier plus que ça la chose...car la nuit c'est pas grand chose aussi: juste l'autre côté du jour. Et tu souleves, l'air de rien un point essentiel qui risque quelques soir de
ralentir ma course: pour l'instant, je n'ai traversé que des petits villages..et, bien qu'en été, je n'y ai pas trouvé, par chance pour le rendu que je veux donner à mon projet, grand monde.


Mais qu'en sera-t-il des plus grandes villes qui vont arriver avec ces gens avec lesquels il faudra faire avec? Et surtout, pour une ville comme Toulon, par exemple, ne va-t-il pas falloir
rajouter une nuitée pour etre sûr d'y arriver? J'ai hâte mais en même temps j'ai peur de beaucoup me fatiguer... Peu importe comme je dis souvent


Puisse l'inspiration m'aider à continuer de voir à travers ces gens, ces passants qui peuplent les plus grandes villes..


Esperons que les chats, oui continueront de m'accompagner et me guider un peu en cela.


Merci pour tes encouragements.



la vieille dame indigne 04/09/2010 15:48


C'est beau Fabrice, c'est beau... continue.


sunnyboy 04/09/2010 22:45



Je continue...je continue...


J'ai d'ailleurs la serie suivante qui attend! Encore du travail en perspective...mais aussi du ressenti à faire passer..


Merci


Les choses sont belles



DADA 04/09/2010 11:33


Jolie balade nocturne !
Avec comme témoins, des chats curieux ...


sunnyboy 04/09/2010 11:57



Merci DAda!! Chats curieux ET joueurs...tres joueurs, ils ne m'ont pas lâché...l'espace d'une nuit, j'etais chat.


Celui de la pleine lune suivant a aussi fait son curieux (j'en reparlerai) j'adooore.



Comment Ça, Dimanche?

  • : Un-dimanche-sinon-rien
  • Un-dimanche-sinon-rien
  • : Bouchées ou pas,ça passe d.abord par les oreilles avant d.atteindre le coeur. Le cerveau n.est qu.un accessoire. Pour les choses vues répétez la même opération mais faites passer le tout par les yeux. Ne nous privons pas d'être rétiniens un tant soit peu.
  • Contact

Bah Oui, Dimanche!

  • sunnyboy
  • "Il chante la terre"
  • "Il chante la terre"

Best Before...