Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 00:49
Derniere étape -et non des moindres- dans cette mini tournée: Paris
DSC02578
Ceux qui ont un peu suivi ce blog champion de la lenteur pour la redaction des articles savent que Get Back Guinozzi! est déjà allé à Paris; ce n'est donc pas une étape exceptionnelle. Ce qui l'est c'est que nous nous y rendions par le biais du car/van que nous avons loué et surtout, en ce qui me concerne, sans toujours savoir avec quelle guitare je jouerai ce soir! Hé bien oui, il a bien fallu que je la rende, cette droitiere de remplacement!
Heureusement, il y aura denouement digne des plus belles histoires Hollywoodiennes: une gauchere, qui plus est une bonne guitare et un bon ampli. De quoi prendre une sacré leçon de patience (ça c'est pour miss Amorphe qui se demande comment je fais...)
12450 192366277301 553582301 2872614 6709935 s
Bon, faut que je vous explique quand même un peu:
L'espace B, qui s'appelle maintenant LA COMPAGNIE GéNéRALE DU ROCK lieu où nous devons jouer, on en sait pas grand chose avant d'ouvrir la porte d'entrée. Le lieu ressemble a un snack avec un certain cachet mixé avec des éléments de café-concert moderne. Bien souvent dans les salles de cette qualité on y trouve du materiel dispo pour les musiciens qui n'en ont pas (c'est presque notre cas puisque Fred avait quand même son ampli et Regis 'royal' avait le sien aussi. Donc ça tombe tres bien pour moi.
Pour la guitare, finalement, je ne sais toujours pas a qui elle est, mais elle m'a rendu un fier service!
Le voyage jusqu'à Paris se passe bien, le temps est gris mais il me semble qu'il ne pleut plus, c'est important car même si les parisiens sont habitués à ce temps, certains pourraient avoir envie de rester chez eux, surtout que c'est le debut de la semaine (Lundi 1er Decembre)
Nous arrivons suffisement tôt pour y etre avant l'ouverture. Pas mal de monde a l'air de travailler dans cette salle puisqu'il y a en premier lieu un bar, un snack et un deuxieme bar dans la salle de concert même. La salle est tres chaleureuse avec de superbe boiseries et de charmants tableaux brodés representant soit des femmes dévétues soit des paysages type Hollandais. La scene est couverte de tapis! Et il y a la possibilité -des craies à disposition- d'écrire sur les murs! Je ne me serai pas fait prier pour ecrire les noms des 3 groupes sur le mur au fond ainsi que sur la pancarte à l'entrée. (la photo au dessus)
Petit aparté: certaines photos de basse qualité ont été recupérés encore une fois à droite, à gauche...j'en avais fait certaines mais malheureusement j'ai malencontreusement éffacé les photos sympas, en tout cas certaines représentant ces tableaux-broderies. Merci a FLASHANDTRASH link le photographe de la soirée a qui j'ai chippé les photographies qui me faisaient defaut..allez voir le lien, il y a de tres efficaces photos de concerts et d'autres jolies choses...
maison-neuve.jpgNous jouons ce soir avec un troisieme groupe qui est aussi sous l'aile de SUMMERY AGENCY pour completer l'affiche: il s'agit d'un groupe de rock parisien repondant au nom de MAISON NEUVE link Leur rock est assez poussé dans plein de directions pour que ce ne puisse etre vraiment qualifié mais qu'importe...en tout cas, leur fausse naÏveté autant instrumentale que verbale a de quoi décontenancer et surprendre, l'apport d'un saxophone est assez bien vue. Ils reprennent néanmoins certains principes chers aux années 90 et 80 qui me plait bien...On sent qu'ils ont un peu le trac...ou juste chaud et ils jouent comme une torche enflammée qu'il faut rallumer à chaque chansons, ça me rappelle SILVER JEWS, et je finit naturellement par acheter leur 45 tours (oui oui en vinyl!)

limerence parisVient logiquement juste apres le set de LIMERENCE qui seront eux aussi au top de leur forme pour ce dernier jour de leur excursion française. Toujours quelques problemes de volumes qui se reglent de plus en plus facilement et ça joue plein et leger à la fois, tellement qu'on ne se surprend plus à chanter les chansons avec elle tellement elles sont evidentes même pour ceux qui les decouvrent, autant les refrains des unes que les couplets des autres...et c'est finalement un petit bonheur avant que nous passions nous-mêmes à la casserole.

GBG parisUn peu inquiet, un peu impatient, mon compteur "joie" va rapidement remonter un peu avant le debut de la soirée en apercevant Paul, le troisieme conducteur -si je puis dire- du vaisseau Summery agency qui m'ammene la guitare au moment où j'etais en train de terminer mes gribouillages dehors sur la pancarte me défoulant -artistiquement certes- alors qu'il commence à faire de fines gouttes.
Nous tardions quand même a faire notre balance (en premier comme d'habitude) mais c'est que l'ingenieur du son n'etait pas encore là. La balance se fait et rapidement je m'aperçois que la guitare en question est parfaite pour moi (j'avis déjà eu l'occasion d'avoir un modele similaire mais de qualité moindre) et que le son général semble être assez homogene, retours bien reglés qui ne m'empecheront pas de ne pas entendre Fred qui joue l'autre guitare de l'autre côté. Du coup, regle n°1 pour moi = toujours demander du volume de l'instrument opposé. L'ampli sur lequel je choisi de jouer ne paye pas de mine (mais ce sont ceux que je prefere) mais se revele parfait pour ce que j'en fait
Finalement, pour ma part je ne peux pas dire que le concert ait été exceptionnel même si c'est le premier ou j'ai vraiment pris ma place -il serait quand même temps!- enchaînement des difficultés oblige peut etre et puis aussi l'envie d'en découdre un peu plus et de m'amuser tant que faire se peut et ce, même si ça ne se voit pas beaucoup.
Paris finaleEt pour ceux que ça interesse, mis à part le petit verre de rouge que je me suis fait servir avec mon sandwich, une petite biere apres le concert a été bienvenue..en plus de celle avant le concert ^^
Nuit de repos méritée, le lendemain matin 5h (afin d'eviter les bouchons parisiens) sonnera le depart du retour à Toulon.
Quelques photos que je prend:
DSC02596DSC02610DSC02617
DSC02640DSC02641
DSC02658

merci à vous qui passez et lisez

Partager cet article

Repost 0
Published by Le-musicien-du-dimanche - dans travel in nihilon
commenter cet article

commentaires

Blyster 14/02/2010 20:11


Effectivement, j'ai la souris rapide ...
Tu cites, je helpgooglise dans la foulée !


Blyster 14/02/2010 20:04


"La salle est tres chaleureuse avec de superbe boiseries et de charmants tableaux brodés representant soit des femmes dévétues soit des paysages type Hollandais. La scene est couverte de
tapis!"

J AI COMME UN DOUTE ! VOUS NE VOUS ETES PAS TROMPES D ENDROIT, UN TRUC COMME PRES DE LA PLACE CLICHY :D


Blyster 14/02/2010 19:57


Champion de la lenteur ?
On n'est pas là pour la compétition que je sache ?


india 14/02/2010 19:32


Ce que j'aime chez toi c'est ta façon de raconter, tellement naturelle, humble, légère que c'est un régal de te lire et de te suivre, de plus ça permet d'être complètement dans l'ambiance. Je te
remercie pour cela car ce n'est pas toujours évident d'entrer dans un monde qui nous est étranger. Un très beau partage, j'espère que tu vas continuer ainsi.
Bonne soirée à toi Gengis


Le-musicien-du-dimanche 21/02/2010 23:02


merci beaucoup india, je me trouve un peu parfois dans la surenchere vu la longueur des articles...mais il faut ce qu'il faut! :)


Blyster 09/02/2010 20:45


La ''curieuse'' est tout de même allée s'informer du lieu et des alentours.
J'en ai profité pour voir ce qu'il s'y passait, les concerts qui ont été donnés, ceux qui seront donnés.
J'avoue que cet aspect là de la vie parisienne m'échappe. Je vis avec des oeillères pour certaines choses mais, ici, avec les distances, toute chose a une autre dimension et le temps n'est, hélas,
pas élastique alors nous ne pouvons tout faire, tout voir.


Le-musicien-du-dimanche 11/02/2010 02:32


Et je me dois d'acquiesser et de me sentir un peu coupable de finalement donner les infos aprés que l'événement eut passé...chose que je pourrai rectifier à l'avenir au moins pour les dates de
concert.
Je sais que cette curiosité a du te permettre de decouvrir pas mal de choses qui, à mon avis, ne t'echapperons plus.
bisette ^^


Tagazou 08/02/2010 18:27


Bonne soirée Musicien!


ΦβΓ 08/02/2010 10:53


en parlant de guitare... le "pauvre musicman" dont tu parlais, qui jouait du pouce", eh ben... c'était Louis Johnson... oui, c'est bien sa ligne de basse sur Billie Jean qui s'est vendue à plus de
100 millions de copies Et Don't stop 'til you get enough, c'est lui aussi !


Philippe F 08/02/2010 09:32


Bonne journée


Blyster 06/02/2010 23:44


Super ! Ca s'est donc bien passé et tu t'es éclaté.
Il faudra que je repère où se trouvent les salles de concerts dans lesquelles vous vous produisez ... ce petit repère géographique titille ma curiosité :)
Big Biz parisien


Le-musicien-du-dimanche 06/02/2010 23:49


Salles parisiennes?
De toutes façons, a part l'Angleterre, nous n'avons pas fait enormément de salles finalement.
Big biz from southern France


Tagazou 06/02/2010 09:43


Merci à toi qui racont eet laisse à lire!
Bon week end Musicien!
Alors Marseille?


Le-musicien-du-dimanche 06/02/2010 23:53


Marseille tres bien, je jouais avec VIKING DRESS (dans mes liens)
surtout YOUNG MICHELIN -oui, le groupe s'appelle ainsi (j'en parlerai peut etre, par ici)
Moi, j'etais crispé et imprecis (je le suis de plus en plus) mais j'avais un bon son parait-il..
Bon dimanche sous vos applaudissements :)


Comment Ça, Dimanche?

  • : Un-dimanche-sinon-rien
  • Un-dimanche-sinon-rien
  • : Bouchées ou pas,ça passe d.abord par les oreilles avant d.atteindre le coeur. Le cerveau n.est qu.un accessoire. Pour les choses vues répétez la même opération mais faites passer le tout par les yeux. Ne nous privons pas d'être rétiniens un tant soit peu.
  • Contact

Bah Oui, Dimanche!

  • sunnyboy
  • "Il chante la terre"
  • "Il chante la terre"

Best Before...